Prix

Recherches, terminologie spécialisée et souci du détail : tout ceci est compris dans le prix
 
Le prix dépend de la quantité de texte à traduire. Je me charge personnellement de la traduction vers le néerlandais. C’est pour cette raison que le prix est légèrement plus bas que pour une traduction vers le français, l’allemand ou l’anglais. Tous mes collaborateurs traduisent exclusivement vers leur langue maternelle (locuteurs natifs) et uniquement des textes qui relèvent de leurs compétences.

Pour les projets de rédaction finale (de texte non traduit ou non rédigé par nos soins) et de rédaction publicitaire, nous appliquons un tarif horaire. Aussi, avant de débuter de tels projets, nous discutons toujours ensemble de vos souhaits et attentes.

Le prix d’une traduction se compose généralement des éléments suivants :

  • le prix de la traduction par un locuteur natif disposant d’une expérience solide dans le domaine spécifique au texte (environ 80 %)
  • le prix de la révision par un deuxième traducteur (environ 15-20 %)
  • le prix pour la gestion de projet (environ 5 %)

Un tarif minimum de 50 € par langue est applicable. Les traductions urgentes ou celles nécessitant de travailler le week-end peuvent faire l’objet d’un tarif d’urgence. Si la traduction est destinée à un usage interne, vous pouvez envisager de supprimer l’étape de révision.

La structure tarifaire ci-dessous comporte une vérification finale en cas de texte destiné à être imprimé. Pour la traduction de fichiers PDF, un supplément peut être appliqué.

Vous avez besoin d’une traduction ?

Questions fréquemment posées

Utilisez-vous un logiciel de traduction tel que Google Traduction ?
Nous ne travaillons pas avec des programmes du genre Google Traduction, mais avec des outils de TAO (outils de Traduction Assistée par Ordinateur). Alors que ces outils assistent le traducteur dans son travail, la traduction reste quant à elle l’œuvre d’un traducteur humain.  [lire l’article: “Comment travaille un traducteur indépendant en pratique?”]

Nos outils de TAO : 

La traduction fait-elle encore l’objet d’une relecture ?
Afin de garantir la qualité absolue de notre travail, chaque traduction fait l’objet d’un contrôle par une personne autre que le traducteur. Vous avez ainsi la garantie que votre texte soit prêt à être publié.
Le prix est-il exprimé par ligne, par mot, par page ou par heure ?
Afin de garantir la qualité absolue de notre travail, chaque traduction fait l’objet d’un contrôle par une personne autre que le traducteur. Vous avez ainsi la garantie que votre texte soit prêt à être publié.
Comment se passent la préparation et les recherches en amont de la traduction ?
Une traduction de qualité exige de la préparation, des recherches et de la localisation. Et tous ces éléments ont un prix. Chez EP Traductions, nous tâchons d’y apporter une attention particulière, ce qui se reflète dans la qualité de la traduction.
Le groupe cible est-il aussi pris en compte ?
Bien sûr ! Dans notre jargon, nous utilisons le terme « localisation ».  Avant de commencer la traduction, nous discutons toujours au préalable de certains éléments :

– le texte est-il destiné à être utilisé aux Pays-Bas ou en Belgique ?
– est-ce qu’il s’adresse à des experts ou des non-initiés (ex. : inhibition vs frein) ?

Envie d’en savoir plus? Contactez-moi !

Êtes-vous traductrice assermentée ?

Un traducteur assermenté est en réalité un expert juridique. Il ou elle traduit pour le tribunal ; il s’agit donc de dossiers juridiques. Être traducteur assermenté en Belgique n’est pas une marque de qualité. L’appellation se contente de faire référence à un groupe spécifique de traducteurs, à savoir les traducteurs juridiques. Vous avez besoin d’une traduction assermentée ou légalisée ? Je me charge alors de transmettre le texte à traduire à un traducteur assermenté qualifié de mon réseau de collaborateurs. Ces derniers sont tous inscrits au Registre national des traducteurs et interprètes (condition sine qua non !). Notez aussi que des traductions de ce type coutent plus cher que des traductions « classiques ». Elles doivent être envoyées par voie postale et un coursier doit se rendre au tribunal pour obtenir les cachets de légalisation.

Vous avez besoin d’une traduction, mais vous n’y connaissez rien ou presque rien ? Traduction – faire les bons choix vous aide.
Une publication du Syndicat national des traducteurs professionnels en France et de la Chambre belge des traducteurs et interprètes. 

En savoir plus ? Contactez-moi !

  • Déposer ici des fichiers ou
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
EP Traductions

Kastanjelaan 8
2200 Herentals

info@ep-vertalingen.be
Tél.: +32 (0)495 27 16 94
N° tva: BE 0876.437.461

Web Analytics